Catarina and the others Streaming

Qualité: HD , Langue: truefrench
 ()

Catarina and the others

  • Date de sortie: 2011
  • Acteur: VictĂłria Guerra, Arminda BadalĂł, Rui Porto Nunes, Cândido Ferreira, Philippe Leroux, Maria JoĂŁo Bastos, Pedro Carvalho, Tiago Aldeia, LuĂ­s Garcia
  • Genre: Drama, Mystery
  • DurĂ©e
    15 min
Moyenne: 4.5 (45 votes)
Votre score:

Synopsis du film :

"Catarina e os Outros" ou "Catarina et les autres" est un film portugais sorti en 2011. Cette pièce nominée pour un prix a été écrite et réalisée par André Badalo. C'est un court métrage qui dure 15 minutes et le personnage principal interprété par Victoria Guerra se trouve au centre de l'histoire.

Au tout début, nous la voyons de bonne humeur très tôt dans sa chambre avant qu'elle ne s'en aille et sort dans une nuit de relations sexuelles non protégées qui semble ne jamais se terminer. D'abord un homme dans un club de danse, puis un homme beaucoup plus âgé, puis un couple et enfin 3 personnes qui la prennent dans leur voiture. Pourquoi fait-elle tout cela si ce n’est clairement pas pour le plaisir, alors qu’elle a l’air en permanence triste et sans émotion pendant les rapports sexuels. Eh bien, vous obtenez la réponse à la toute fin lorsqu'un appel important attend le protagoniste.

La nuit et le jour, elle parcourt les endroits les plus variés ... Une discothèque où elle rencontre le premier homme (Rui Porto Nunes) avec lequel il s’engage aux toilettes, le deuxième (Cândido Ferreira) dans les ruines de toute urbanisation, le troisième avec un couple (Philippe Leroux et Maria João Bastos) tandis que leurs enfants attendent dans la chambre et enfin, quand elle demande à être emmenés et "sert" les trois passagers de la voiture (Tiago Aldeia, Pedro Carvalho et Luís Garcia), toujours avec le même manque de vigilance car ici cela se passe pour de brefs moments.

Quoi qu'il en soit, avec la révélation finale, il y a bien sûr un gros problème de morale car elle se retrouve clairement dans le rôle de quelque chose qui ressemble à un ange de la mort en mission pour punir ceux qui agissent aussi bêtement dans le passé et ce qui a entraîné sa maladie. Globalement, c'est un bon petit film, rehaussé par la fin et bien sûr par le jeu d'acteur. 

C'est cette voie de l'autodestruction qui est présente dans ce petit mais grand film et dont les signes et les preuves sont constants. Par le manque de communication qu’elle établit avec ses proches, réalisant son objectif quotidien, il infecte tous ceux qui, à son avis, sont également des sujets à risque. Traite-t-il cette justice de ses propres mains et que la justice est celle qui ressemble le plus à une victime perdue et vulnérable, sans armes et sans défense contre les dangers qui guettent toutes les parties ? La "victime" est-elle plus meurtrière que le prédateur lui-même ou, à son tour, n'est-ce pas la vraie victime ?!

"Catarina et les autres" et la superbe mise en scène d'André Badalo nous envoient dès le premier moment à l'un de ces films noirs des années 70 où une improbable justice ira prendre le contrôle de son destin et de celui des autres, à travers une longue marche de revanche pour sa propre fatalité, se livrant ainsi à un but tragique et potentiellement dévastateur auquel nous sommes privés, tout en éliminant tous ceux qu'elle considère toxiques pour une société, aussi elle est déjà perdu.

Critique du film

RĂ©alisateurs

Laissez votre commentaire !

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent commenter! Entrer

ENTRER

Films par genres